Accès membres

Mot de passe perdu? S'inscrire

15-11-2019 19:48

Koszka Attila

Bonjour! I found today this Boubovia-like fungus

18-11-2019 00:03

Yannick Mourgues Yannick Mourgues

Bonsoir. A friend of mine has transmetted to me p

23-02-2016 17:35

enrico ponzi

I am looking for ; Key of the genus Pseudombrophil

18-11-2019 00:03

Yannick Mourgues Yannick Mourgues

Bonsoir. A friend of mine has transmetted to me p

17-11-2019 16:46

Robin Isaksson

Ned help with this one found in Sweden in november

07-11-2019 20:59

Riet van Oosten Riet van Oosten

Hello, Found by Laurens van der Linde on a young

17-11-2019 16:43

Riet van Oosten Riet van Oosten

Hello, Found 11-11-2019 by Laurens van der Linde,

17-11-2019 11:51

Peter Welt Peter Welt

Dear Nicolas, I have just seen that you use the na

06-11-2019 17:18

Edmond POINTE Edmond POINTE

Bonjour à tous,Récolté sur crotte de lapin, cul

14-11-2019 16:35

Edmond POINTE Edmond POINTE

Bonjour à tous,Je me perd dans la détermination

« < 1 2 3 4 5 > »
fortoulisme
Jean-Louis CHEYPE, 03-07-2007 13:29
Jean-Louis CHEYPEBonjour à tous,

Avez-vous observé le phénomène de fortoulisme (articles ampulacées des paraphyses) sur Peziza varia-micropus (photo ci-dessous) ?
Habituellement je l'observe sur P. ninguis (et la var. fortoulii Donadinii est-elle valable ?)
jean-louis :)
  • message #2642
Michel Hairaud, 03-07-2007 18:08
Michel Hairaud
Re:fortoulisme
bonjour Jean Louis,

Je l'ai observé encore très récemment sur une récolte sur peuplier. . Cf. photo jointe.
Il me semble bien que ce phénomème peut concerner d'autres espèces selon les conditions d'hygrométrie.

J'ai l'impression de voir des spores non lisses sur tes photos (peu conformes avec P. varia ?)

A ce propos, quelqu'un pourrait il me procurer une image prise au MEB de spores de P. varia ?

Merci
amitiés à tous
Michel
  • message #2644
Nicolas VAN VOOREN, 03-07-2007 18:31
Nicolas VAN VOOREN
Re:fortoulisme
En fait, Donadini distinguait 2 types de fortoulisme : le génotypique et le phénotypique. Le premier qui s'exprime souvent chez les pézizes vraies (groupe de P. varia, P. vesiculosa...) apparaît avec la maturation du champignon. Le deuxième est directement lié à l'influence externe du milieu, généralement l'hygrométrie, qui gonfle anormalement les articles des paraphyses. Le fortoulisme phénotypique peut donc se révéler sur différentes espèces, je crois me souvenir l'avoir observé chez des Scutellinia...

Quant à P. ninguis, Donadini indique qu'elle présente les deux formes de fortoulisme (sic). Personnellement, je ne vois pas bien comment le distinguer réellement. Peut-être faut-il considérer que le fortoulisme phénotypique chez P. ninguis s'exprime lorsque les paraphyses prennent une forme aberrante (j'ai déjà vu des articles quasiment vesiculeux) ? Quant à lui attribuer une valeur taxinomique, c'est un autre débat ! :-)
Jean-Louis CHEYPE, 03-07-2007 19:08
Jean-Louis CHEYPE
Re:fortoulisme
Merci à tous deux, cela confirme mon opinion..
Michel , oui ma récolte à des spores finement echinulées, cela arrive pour varia (me semble-t-il).
autre questioh : est-ce que vous faites la différence avec P. micropus ?
Amitiés
Jean-Louis ;o)
Nicolas VAN VOOREN, 03-07-2007 19:31
Nicolas VAN VOOREN
Re:fortoulisme
Echinulées ? A ma connaissance, dans le groupe de P. varia, il peut y avoir des spores finement verruqueuses mais les verrues ne sont pas proéminentes comme le terme « échinulé » le suggère (cf. définition donnée par Josserand). Ta récolte ne pourrait-elle se rapporter plutôt à Peziza arvernensis ? Le mieux serait de nous montrer les spores dans le bleu coton.
Sinon, concernant le point de vue sur la synonymie dans ce groupe, je suggère la lecture de l'article suivant :
Hansen, K., Læssøe, T. & Pfister, D. H. 2002. — Phylogenetic diversity in the core group of Peziza inferred from ITS sequences and morphology. Mycological Research, 106 (8) : 879-902.
Jean-Louis CHEYPE, 03-07-2007 19:52
Jean-Louis CHEYPE
Re:fortoulisme
Effectivement j'aurai dû dire spores sablées ponctuées...
je n'ai pas l'article cité. Mais quel est ton point de vue personnel sur la synonymie des 2 espèces ?
Nicolas VAN VOOREN, 03-07-2007 20:32
Nicolas VAN VOOREN
Re:fortoulisme
C'est un sujet difficile, d'autant plus difficile que les pézizes vraies ("core group of Peziza" selon la dénomination de Hansen et al.) présentent des caractères proches. Je ne crois pas à l'existence de P. micropus mais dans le complexe de P. varia il faut encore travailler pour tenter d'en extraire les « formes » qui donnent une vision de la diversité du groupe. L'analyse biomoléculaire tend à rassembler sous l'épithète varia plusieurs noms d'usage ± répandu. Toute la difficulté consiste 1) à trouver le taxon de référence, c'est difficile car il s'agit de noms anciens et les types n'existent souvent pas, 2) s'entendre sur les déterminations des espèces intégrées à ce type d'analyse.
Je crois que les auteurs de l'article possèdent une expérience certaine dans l'étude des Pezizaceae et que l'on peut leur faire confiance quant à leur démarche de travail. Eux-même font preuve d'une grande prudence dans leurs conclusions. C'est tout à leur honneur.
Jean-Louis CHEYPE, 03-07-2007 23:33
Jean-Louis CHEYPE
Re:fortoulisme
Ci-joint la planche MEB des spores de P. varia donné dans l'article cité par Nicolas.
Merci Nico pour ton envoi.
  • message #2655
René Dougoud, 04-07-2007 07:40
Re:fortoulisme
Chers Tous,

Je conserve le plus souvent mes récoltes au réfrigérateur et il arrive, mais rarement, que du fortulisme phénotypique se manifeste, mais il arrive souvent que les paraphyses deviennent quelque peu renflés, surtout dans le genre Peziza, mais pas seulement et plus rarement chez d'autres espèces d'autres genres. Par ailleurs Donadini signale se phénomène sur un Cheylimenia. Il faut également relevé que ce phénomène arrive également avec l'âge. Je dois ajouter que je ne me souviens pas avoir observé se phénomène de manière autant prononcé que nous le présente notre collègue sur ce Peziza, autre que sur P. varia !

De ce que je peux observer des photos, je ne pense pas qu'il s'agisse de P. varia, ni de P. micropus. (ascospores sembles trop verruqueses pour P. varia ). Aucune de ses deux espèces ne présentent deux guttules plus ou moins formées dans les ascospores (photo de droite). Je pense qu'il pourrait s'agir de P. peudosylvestris (Gamundi) Donadini, espère commune et confondue. Cette espèce possède en effet, dans les ascospores et même à l'état mature, soit des amas de granulations ou soit des sortes de guttules polaires qui peuvent passer inaperçues, occultées par les verrues qui recouvrent la paroi sporale. Il convient d'observer le contenu sporale dans l'eau -c'est souvent plus dificile que dans le BC- et en faisant travailler la profondeur de champ.

Cordilament

René
Jean-Louis CHEYPE, 04-07-2007 10:07
Jean-Louis CHEYPE
Re:fortoulisme
Bonjour René,
Merci pour ta contribution. Pour complément je joins des photos des spores : l'une dans le C4B montrant l'ormentation . La deuxième dans l'eau avec mise au point qui laisse apparaître les deux guttules. On s'orienterait donc vers P. pseudosylvestris ? Peux-tu me faire parvenir la description de Gamundi et confirmes-tu que P. varia n'est pas biguttulées?
Amitiés
Jean-louis :)
  • message #2664
René Dougoud, 04-07-2007 11:18
Re:fortoulisme
Bien Cher,

Ceci est confirme à ma première impression sur l'espèce. Peu de mycologogues remarquent se caractère !

Je ne dispose pas de la publication de Gamundi, mais bien de celle de Donadini, ainsi que le dessins des ascosores par ce dernier. Je précise que les sortes de guttules, et je pense que tu as eu l'occasion de le relever, se sont pas toujours formées, mais dans ce cas, "remplacées" par des amas de granulations.

Je confirme que les ascospores de P. varia non pas ce genre de contenu et possèdent une ornementation plus faible et bien sûr des paraphyses ampulacées, phénomène génotypique, soit correspondant à l'espèce. Je suis d'accord avec Nicolas pour dire que les espèces de la stirpe P. varia, répanda, micropus, tectoria, muralis, etc., ne sont pas bien définies et que les déterminations sont souvent ardues. Il est de toutes façon comme toujours comme cela devrait être fait, nécessaire de relever au sens de quel auteur l'espèce a été déterminée. Par ailleurs, la chair - composition des textures et leurs épaisseurs- ont à une grande importances. Il conviendrai de les relever et de les mettre en parallèle, puisque que la majorité du temps celle-ci n'est pas décrite. Je pense qu'en faisant ainsi l'on avancera quelque peu !

Je ne dispose pas de la publication de Gamundi, mais bien de celle de Donadini. Je te réponds, et t'ai répondu, depuis mon bureau et donc de mémoire et n'ai pas les références précises en tête, mais s'agissant de la description, elle figure dans la thèse de Donadini (1981) le genre Peziza dans le ... de la France et les ascsopores dans une autre publication dont je n'ai pas retenu le nom., probablement dans Bull. Sté ... de Provence. Je te remettrai, si tu le souhaites, un scan de cela, dès que possible ! A relever que dans la description de Donadini, le protoplasme des ascospores n'est pas décrit, mais les granulations figurent dans les dessins

J'espère avoir répondu.

Cordialement

René
Michel Hairaud, 04-07-2007 19:39
Michel Hairaud
Re:fortoulisme
Bonsoir à tous, merci Nicolas, René et Jean Louis pour ces remarques et la doc bien reçue.
La réunion des compétences de ce forum est exceptionnelle, ainsi que l'esprit d'échange qui y préside.

Voici deux photos de spores de P. varia.
Dans l'eau, la réfringence y est homogène (pas de guttules ) On ne distingue pas l'ornementation très fine mais c'était visible au micro. On la devine cependant dans IKI.

Amitiés
Michel
  • message #2672
Jean-Louis CHEYPE, 04-07-2007 19:58
Jean-Louis CHEYPE
Re:fortoulisme
Merci Michel,
On dirait que tes spores sont uniguttlulées. On voit mieux sur les photos qu'au microscope (avec le contraste accentué). Le groupe est diabolique...
Amitiés