Accès membres

Mot de passe perdu? S'inscrire

20-09-2020 22:01

Stephen Mifsud Stephen Mifsud

I have found Botryosporium longibrachiatum on dec

19-10-2016 20:32

Thorben Hülsewig

Hi there,last Sunday i found on rotten plant this

20-09-2020 15:39

Juuso Äikäs

These were also growing on deer dung. Spores 10.

20-09-2020 15:13

Juuso Äikäs

Some quite small ascos were growing on deer dung w

20-09-2020 18:11

Castillo Joseba Castillo Joseba

De esta mañana  sobre madera posiblemente de Fag

20-09-2020 15:02

Chris Yeates Chris Yeates

Bonjour tous A few days ago I collected a piece o

18-09-2020 22:38

Castillo Joseba Castillo Joseba

De esta mañana  en corteza de fagusHe visto unos

19-09-2020 11:04

Angel Pintos Angel Pintos

Hello,anybody has?Pseudoguignardia scirpi Gutner,

18-09-2020 22:49

Marek Capoun Marek Capoun

Hello everybody,I need help with the determination

01-03-2017 17:18

Enrique Rubio Enrique Rubio

Hi to everybodyCould you help me with a pdf copy o

« < 1 2 3 4 5 > »
Helvella
Jacques Fournier, 12-09-2008 20:48
Jacques FournierBonsoir à tous,
je vous transmets un message de Gilles Corriol qui se pose des questions au sujet de récoltes d'Helvella en milieu alpin. Merci de lui répondre directement si vous pouvez l'éclairer.
Jacques


J'ai récolté deux ascomycètes arctico-alpins nouveaux pour les Pyrénées (Gavarnie, Hautes-Pyrénées, France). (Je peux envoyer aux intéressés l'inventaire des champignons alpins de Pyrénées en privé sur demande).
Le premier est Cheilymenia sclerotiorum T. Schum.
Le second est exactement le champignon décrit et illustré par T. Schumacker dans Arctic-Alpine Fungi, sous le nom de Helvella capucina Quél. 1877.
Toutefois, dans la description originale Quélet donne ce champignon des sapinières du Jura. Le champignon illustré ressemble assez bien au taxon alpin, mais aussi à son proche parent H. albella.
Il me semble que H. capucina serait donc plutôt un synonyme de H. abella et le taxon alpin un taxon à renommer.
Vos avis ?

Quoiqu'il en soit, je serai intéressé par des données chorologiques pour ces taxons en France. Sont-ils connus en particulier dans les Alpes ?

Merci d'avance

Gilles Corriol cbp.gc@laposte.net
Nicolas VAN VOOREN, 12-09-2008 20:56
Nicolas VAN VOOREN
Re:Helvella
Salut Jacques.
J'enverrai un message à Gilles... qu'il se rassure il existe bien une espèce typiquement alpine que l'on nomme H. capucina, bien distincte de H. albella. Quant à savoir si c'est le capucina de Quélet, c'est un sujet un peu polémique.
Jacques Trimbach, 13-09-2008 10:47
Re:Helvella
cf. Jamoni, 2008, Funghi Alpini, page 85-87.
Jean-Louis CHEYPE, 14-09-2008 00:35
Jean-Louis CHEYPE
Re:Helvella
Bonjour Jacques,
J'ai des récoltes de Helvella capucina de Haute-Savoie tj en ZA : vers les lacs Jovets (col du Bonhomme) et au col du Joly sur terrain graveleux calcaire humide avec Salix reticulata et Dryas octopetala.
Jules Favre signale aussi des récoltes sur terre humique avec Salix herbacea !
Quant à H. albella je ne l'ai jamais vue en ZA , mais on ne peut la confondre avec H. capucina car la tête est beaucoup plus brune.
http://www.nahuby.sk/atlas-hub/Helvella-albella/Chriapac-hnedobiely/Chrapac-belavy/ID2227
Amicalement
Jean-Louis ;o)
Amitiés
PS: je retransmets mon message à Gilles
Mario Filippa, 15-09-2008 14:59
Re:Helvella
Bonjour à tous, en effet il n'est pas du tout certain, seulement au lire les d.o., si l'Helvelle alpine connue sous H. capucina est vraiment celle décrite par Quélet. Mais ceci est l'usage courant, il devrait y etre des très bonnes raisons pour le changer.
Il faut dire aussi qu'il existent des récoltes (pas beaucoup, mais il existent) d'une Helvelle que nous avons determiné H. capucina, des bois de Picea en montagne, avec la micro identique aux récoltes alpines (c.-a-.d. spores très grandes, asques larges, et excipulum ectal à élements renflés mais réguliers). Macroscopiquement, les ascomes montanes sont plus grandes (esp. stipe plus long) et à hyménium un peu plus pale. Il ressemblent beaucoup à une H. elastica très fonceé. Mais il y a aussi des récoltes avec macro presque identique avec la micro de H. elastica. C'est un groupement d'espèce encore fumeux entre cette H. capucina des bois, H. albella (vide Haffner 1987 qui parle soud H. albella de deux taxa différents, à mon avis), H. elastica etc. Tout encore à voire, selon moi.
Seulement H. capucina alpine est suffisemment claire, du moins taxonomiquement.
En zone alpine nous avons déjà récolté, bien que très rare, H. albella aussi.