Accès membres

Mot de passe perdu? S'inscrire

20-06-2008 00:03

Gérard TRICHIES

Non loin de Scutellinia trechispora et de S.(Cheil

17-06-2008 23:11

NC NC

Sur branche de fraxinus excelsior à terre, décor

17-06-2008 11:11

Alain BRISSARD

Re bonjour à tous Bien que très attractives par

17-06-2008 09:51

Alain BRISSARD

Bonjour à tous J'ai trouvé une Scutellinie à s

17-06-2008 00:59

Yannick Mourgues Yannick Mourgues

Bonsoir. Je profite de cette discussion sur les

14-06-2008 18:08

Alain GARDIENNET Alain GARDIENNET

Bonjour à tous, Me revoilà avec un autre dictio

13-06-2008 22:20

Yannick Mourgues Yannick Mourgues

Bonsoir. Aujourd'hui, découverte d'une magnifi

13-06-2008 17:23

Carbone Matteo

J'ai trouvé celui-ci sur feuille de peuplier.

13-06-2008 08:16

Christian Lechat Christian Lechat

I would like to know your opinion about a collecti

11-06-2008 23:38

Alain GARDIENNET Alain GARDIENNET

Bonsoir, J'ai du mal à aboutir avec cet asco dic

« < 916 917 918 919 920 > »
Scutellinia, toujours
Gérard TRICHIES, 20-06-2008 00:03
Non loin de Scutellinia trechispora et de S.(Cheilymenia) crucipila, dans l'habitat habituel de ces "écuelles" ("scodelle",dans la langue de Dante), c'est-à-dire sol nu humide, petites mousses, débris ligneux avec quelques herbacées basses, après le passage d' un engin forestier, voisinait une troisième espèce que je ne réussis pas à identifier avec une raisonnable certitude. Avec la littérature en ma possession (T.Schumacher; M.Svrcek,...), le taxon qui s'en approche le mieux est indubitablement S.cejpii. Tous les caractères de ce dernier semblent réunis dans mes spécimens, à l'exception de la taille des spores. J'ai observé celles-ci dans le bleu coton à partir d'une sporée, donc des spores mûres projetées. Leur silhouette et leur ornementation correspondent tout à fait aux croquis (fig.100) de Schumacher (1990) et aussi à la belle photo de Jean-Louis Cheype dans sa fiche de cette espèce. Les émergences sporales, en particulier, peuvent varier sensiblement d'une spore à l'autre, aussi bien en dimensions qu'en densité, cette dernière paraissant inversement proportionnelle à la grosseur des verrues. En outre, après avoir laissé longuement agir le bleu, on peut découvrir de très subtiles connexions, fines et basses, entre certains ornements.
Dimensions des spores, hors ornementation: (19)20-23(24) x 10-12,5(13,5) µm;
coefficient Q= 1,7-2,1(2 3)
La hauteur maximale des plus grosses verrues atteint 1,2-1,4 µm et leur diamètre à la base jusqu'à 2 µm, mais leur grandeur, je le répète, est très variable.
Dans la littérature consultée, je n'ai trouvé, pour les spores de S.cejpii, qu'une seule donnée, répétée deux fois (compilation?): 22-28 x 11-14 µm, ornements compris (chez Schumacher et chez Svrcek). Même en incluant ces émergences pariétalles, je n'ai pas réussi à trouver une seule spore atteignant une longueur de 25 µm, la longueur moyenne oscillant entre 21 et 22 µm.
J'ai naturellement passé en revue, pour les éliminer successivement, plusieurs espèces qui présentent, peu ou prou, quelques traits communs avec mes échantillons (subhirtella, scutellata, etc...).
Je ne suis malheureusement pas équipé pour réaliser des microphotos. J'espère pourtant que ces données descriptives seront suffisantes à l'un ou l'autre d'entre vous pour m'apporter ses lumières. Je tiens naturellement du matériel de cette récolte à la disposition de qui le souhaite.
Merci de toute aide éventuelle.
Avec mes amitiés.

Gérard Trichies
  • message #4935
Jean-Paul Priou, 20-06-2008 10:00
Jean-Paul Priou
Re:Scutellinia, toujours
Bonjour Gérard,
L'habitat colle bien pour Ceijpii (= Hirta ss Legal qui donne 19.50-31 x 10-17 in Legal 1966) et la macro également, poils tres denses et paraissent courts moins de 1000 µm.
Ceijpii a une forme sporale tout à fait unique, c'est dommage que tu n'as de photos, ou même un croquis, car je sais que tu maitrises très bien ce procédé de reproduction.
Tu ne nous parle pas des poils, longueur et formes. comme dit ci-dessus ils devraient être courts et raides, vers 600 en moyenne, et surtout très denses.
Penses qu'il existait une verrucipolaris Denison = ceijpii, qui est une forme de ceijpii avec des spores plus petites .
Croques donc deux ou trois spores que l'on te confirme cette Scuty.
JPP
Gérard TRICHIES, 20-06-2008 17:26
Re:Scutellinia, toujours
Tes désirs sont des ordres, Jean-Paul. Voici donc quelques spores, "croquées-collées", vues dans le bleu.
Pour le reste, comme je l'ai dit, ça colle raisonnablement avec S.cejpii. Pile-poil, si je puis dire! Ceux-ci (les poils) sont bi- tri- (ou plus?) radiculés, plutôt courts (580 µm, pour le plus long observé) et avec une largeur située entre 25 et 35-40 µm.
Si tu détiens des détails plus précis de la forme que tu cites(je n'aime pas trop cet échelon hiérarchique bien mal défini...), essaie de m'en apprendre davantage à son sujet. Merci par avance.
Très amicalement.
Gérard
  • message #4937
Jean-Paul Priou, 20-06-2008 18:53
Jean-Paul Priou
Re:Scutellinia, toujours
Merci Gérard, il suffisait de demander! tout est parfait, avec des dessins comme çà, ceijpii possède bien ce profil rectangualire des trois spores de droites.

J'ajouterai qu'au vu de la qualité de tes croquis ne fait pas dépenses inutiles en bague, accessoires d'appareil photo ...
JPP
NC NC, 20-06-2008 18:58
Re:Scutellinia, toujours
Bonjour Gérard et Jean-Paul,
/S. cejpii n'est pas fréquente dans les Ardennes: 07/1998, 08/2000 et 09/ 2007
Les poils étaient tous très serrés et sombres, plutôt plus courts encore (moyenne 450 X 27 µm ?)
Les spores ressemblant très fort à tes dessins 23-26 X 10-12 µm (sauf récolte de 2000 : 20-22 X 10-13 µm).
Amitiés à tous
Robert
Gérard TRICHIES, 21-06-2008 14:48
Re:Scutellinia, toujours
Salut, Robert.
Les dimensions sporiques que tu donnes pour tes récoltes ont été prises sur sporées, je présume. Peux-tu me le confirmer, per piacere, afin de m'éviter des soucis existentiel? Grazie tante.
Quant à la remarque de J.-P. P.(Salut, Jean-Paul !) concernant l'alternative photos ou dessins, je le suis 5 sur 5. Sauf que, placer un Coolpix sur l'oculaire et déclencher, ça se fait à la Lucky Luke, en deux coups de cuillère à pot. Alors que, pour des croquis pas trop bâclés, il faut bien compter une petite heure, tout compris, sans compter leur prise en photo successive (...et le temps d'un petit remontant). C'est sûr,les résultats sont souvent meilleurs par le dessin, étant donné qu' il nest plus question alors de problèmes de netteté éventuels liés au manque de profondeur de champ. A mon avis, il faut choisir l'une ou l'autre technique, suivant le cas et les circonstances. Non è vero?

Je vous assure de mon amitié.

Gérard

Gérard
François Valade, 21-06-2008 18:56
François Valade
Re:Scutellinia, toujours
Gérard
Très beau dessin qui méritait de nous être montrer. Ca vaut largement une photo et compte tenu du temps passé, c'est encore plus méritant.
Comme je t'avais dit, il faut regarder la photo de Jean-Louis ici le forum qui illustre cejpii de façon magnifique (voir dans Base de données, rechercher une espèce....).
François
Gérard TRICHIES, 21-06-2008 19:34
Re:Scutellinia, toujours
C'est bien ce que j'avais fait, François, comme je l'ai précisé dans mon message originel.
Tu me feras dix lignes, Coco! A me présenter fissa, signé par papa ou maman (c'est le maître d'école qui parle, il faut me pardonner...).
Amitiés.
Gérard
Jean-Louis CHEYPE, 21-06-2008 19:47
Jean-Louis CHEYPE
Re:Scutellinia, toujours
C'est vrai que le dessin de Gérard est très bon.
Ci-joint photo des ascospores de ma récolte de 2007 ( on ne voit pas ici les très fins connectifs, mais peut-être n'ai je pas laissé assez longtemps dans le C4B ??)
Amités à tous :)
  • message #4966
NC NC, 21-06-2008 22:40
Re:Scutellinia, toujours
Cher Gérard, je vais amplifier ton soucis existentiel car si en 2007 les cotes (sans les verrues) furent surement prises sur sporée ou au moins hors asques, en1998 ou 2000 je croyais qu'on ne faisait de sporées qu'avec les russules!
Amitiés
Robert